Informations

Nouveaux produits

Promotions

Aucun produit en promotion en ce moment.
Nicolas Klein

Auteur de la collection I-Mage-In-Air

Je me présente, je m'appelle Nicolas Klein, je voudrais bien réussir ma vie (oui, les Henry ne sont pas les seuls concernés). Et sinon ? Pourriez-vous me demandez. Comme je suis poli, je vais vous répondre, mais avant vous voudrez bien pardonner mon outrecuidance quant à l’utilisation ostentatoire du je et m...

Auteur de la collection I-Mage-In-Air

Je me présente, je m'appelle Nicolas Klein, je voudrais bien réussir ma vie (oui, les Henry ne sont pas les seuls concernés). Et sinon ? Pourriez-vous me demandez. Comme je suis poli, je vais vous répondre, mais avant vous voudrez bien pardonner mon outrecuidance quant à l’utilisation ostentatoire du je et ma médiocrité quant à l’utilisation excessive des relatives.

Je suis... et c’est déjà pas mal. Après, je suis quoi ? Un père. C’est aujourd’hui ce que je suis le plus. Père d’un garçon de 12 ans et d’une petite fille de 2 ans. Mais aussi père de trois romans et d’un recueil de nouvelles (vous remarquerez l’habilité presque malicieuse de l’utilisation d’un cliché responsable de plusieurs envies de meurtre chez les éditeurs).

Avant d’arriver à la procréation (comme vous le savez, la partie la plus intéressante), j’ai appris à progresser grâce à des maitresses (j’en vois qui inclinent la tête en signe d’acquiescement) mais aussi grâce à des maîtres (j’en vois qui sourient.) rencontrés sur des forums. C’est sur l’un d'eux que j’ai connu JB, dit "l'empaleur du Vlad" qui est l’un des rares à ne pas s’offusquer de mes saillies... verbales (oui, j’habite en Guadeloupe, ça fait un peu loin pour autre chose.) Et ce même JB, directeur de collection à Evidence, va même plus loin en me proposant de me publier (en échange d’un apéro, billet compris... il n’est donc pas fou, le bougre.)

S’il est facile à l’auteur de se réfugier derrière le prétexte que son œuvre est trop iconoclaste pour qu’un éditeur ose la publier, je salue l’audace de celles et ceux qui n’hésitent pas à essayer de casser le moulage (nous prend on à ce point pour des cakes ?) imposé par une édition soucieuse de rentabilité. Je suis donc particulièrement fier que mon roman noir Je vais vous tuer, ait intéressé mon nouveau saigneur (encore une fois, vous remarquerez l’astuce presque maligne de ce jeu de mot aussi éculé que les pieds d’un marathonien lépreux).

Longue vie à Je vais vous tuer, longue vie à Evidence, longue vie à ses auteurs, longue vie à JB, longue vue à Sœur Anne !

Détails

Nicolas Klein Il y a 5 produits.

Résultats 1 - 5 sur 5.
Résultats 1 - 5 sur 5.