Informations

Nouveaux produits

Promotions

Aucun produit en promotion en ce moment.
Francisco Lozano

Je m'appelle Francisco Lozano je suis âgé de 63 ans. Je suis fonctionnaire aux finances publiques.

J'écris depuis que j'ai appris à le faire, je n'ai été publié qu'une fois dans ma jeunesse à la Bibliothèque Verte. J'ai été lauréat d'un concours de nouvelles organisé par le Seuil au début des années 2000 mais pas dans les tout premiers, seuls à ...

Je m'appelle Francisco Lozano je suis âgé de 63 ans. Je suis fonctionnaire aux finances publiques.

J'écris depuis que j'ai appris à le faire, je n'ai été publié qu'une fois dans ma jeunesse à la Bibliothèque Verte. J'ai été lauréat d'un concours de nouvelles organisé par le Seuil au début des années 2000 mais pas dans les tout premiers, seuls à être publiés. Je n'ai pas tout perdu puisque le prix consistait dans des romans policiers, ce qui m'a permis de découvrir Henning Mankell écrivain qui m'a beaucoup impressionné. La nouvelle en question a servi de base à la rédaction du roman que je vous propose.

Je suis né en Espagne et vis en France depuis l'âge de 8 ans. J'ai fait des études de lettres et de droit. Au cours de ma vie professionnelle j'ai beaucoup voyagé en particulier en Afrique et en Amérique Latine à l'occasion de l'organisation de séminaires sur la fiscalité internationale dans le cadre de l'OCDE organisation auprès de laquelle j'ai été détaché. J'ai toujours été très attiré par l'Amérique du sud et particulier les pays du cône sud dont ma maman qui avait passé son enfance en Argentine me parlait beaucoup.

Outre Henning Mankell dont j'ai déjà parlé mon auteur de polar préféré est Didier Daeninckx dont la lecture en 1984 du roman qui l'a fait connaître "Meurtres pour mémoire" m'a montré que le polar pouvait être une façon de faire découvrir une réalité historique oubliée aux lecteurs.

L’idée de marier une intrigue policière avec le récit de la conquête et plus tard de l’exercice du pouvoir politique m’a été donnée par les séries télévisées politiques comme Borgen ou House of cards. Mais ce qui me dérange dans ces œuvres est leur vision de la politique du seul point de vue de la tactique de conquête du pouvoir. Il en ressort qu’au fond une seule politique est possible et que seule des nuances et un désir politicien d’être au sommet de l’état motive le combat entre les partis. Ce n’est pas ma vision, j’ai envie de réfléchir sur la possibilité de mener une politique différente sur un fond de thriller qui en rende la lecture agréable et attrayante.

J’ai choisi de placer l’action en Amérique latine en raison de l’intérêt que j’ai toujours porté à cette région du monde. Intérêt lié à mes origines espagnoles, à mes voyages dans plusieurs pays sud américains et à la place que ces pays ont occupé dans l’imaginaire de ma génération.

Pour un jeune avec des idées de gauche qui avait vingt ans dans la décennie des 70, le Chili, l’Argentine, la Bolivie etc… ont été tout à la fois à l’origine d’un espoir de voir le monde changer et d’un traumatisme devant la féroce répression qui s’est abattue sur les peuples de ce sous-continent avec l’aval et l’appui des Etats Unis.

Je n’ai pas l’outrecuidance de penser qu’un roman peut changer le monde mais je me dis que faire entendre une petite (toute petite) voix dissonante c’est déjà ça.

 

Détails

Francisco Lozano Il y a 4 produits.

Résultats 1 - 4 sur 4.
Résultats 1 - 4 sur 4.