Palmes d'or et de sang

Louis Langlois

15,00 €
TTC

Le réalisateur Daniel Spielstein, meurt foudroyé par un projectile en plein thorax alors qu’il montait fièrement les marches du Palais du Festival de Cannes. Les millions de téléspectateurs qui assistaient à l’événement sont bouleversés.

Le commissaire Enzo Colonna mène une enquête difficile malgré les innombrables documents photographiques et filmés dont il dispose...

Plus de détails

  • Livre papier
  • Numérique (Epub)
  • Box

Le réalisateur Daniel Spielstein, meurt foudroyé par un projectile en plein thorax alors qu’il montait fièrement les marches du Palais du Festival de Cannes. Les millions de téléspectateurs qui assistaient à l’événement sont bouleversés.

Le commissaire Enzo Colonna mène une enquête difficile malgré les innombrables documents photographiques et filmés dont il dispose. Sa curiosité l’amène en Californie, mais il revient sans beaucoup d’éléments décisifs.

C’est sur le tapis rouge de la Croisette que pourrait bien se dénouer cette affaire aussi incroyable que médiatique, aux rebondissements inattendus et dramatiques.

 

Action, suspense, politique et finance, haine et affection, amour et sensualité, le cinéma est friand de tous ces actes et sentiments, mais pour une fois, il est directement impliqué.

***

Extrait

La tension était palpable, en cette fin de Festival du Film 2015. Tout autour du Palais et sur la Croisette, la foule se pressait pour accueillir dignement les ultimes prétendants à la Palme d’Or. Le metteur en scène Daniel Spielstein et son équipe venaient concourir avec leur dernière réalisation de science-fiction : Universal Space.

À vrai dire, personne n’avait vu la production et les rumeurs de navet comme de chef-d’œuvre allaient bon train dans le milieu du cinéma. La projection dans le grand auditorium aurait le mérite d’étayer les opinions de chacun et surtout de sacrer ou de maudire la création du maître.

Spielstein avait beaucoup manœuvré en coulisse pour que sa réalisation paraisse le samedi, en milieu d’après-midi, faute de quoi il avait menacé de se retirer de la compétition, ce qui aurait dévalorisé l’événement. Il avait eu gain de cause.

Ouvrage papier 272 pages

Produits apparentés

Product successfully added to the product comparison!